PUCE ET NIP

Une façon plus
sûre de payer :

la carte à puce

PUCE ET NIP

 

Au lieu de glisser dans le lecteur du terminal, une carte munie d’une bande magnétique au verso, vous y insérez une carte qui est dotée d’une puce informatique au recto. Aussi, plutôt que de signer pour autoriser le paiement, vous entrez un numéro d’identification personnel (NIP) privé. Les données stockées sur la puce sont extrêmement difficiles à copier ou à modifier, ce qui vous protège contre la fraude par contrefaçon. De plus le NIP fournit une protection additionnelle, advenant la perte ou le vol de votre carte.

Au lieu de signer pour vérifier un paiement, vous entrez votre numéro d’identification personnel (NIP) privé. Dans les régions du monde qui n’ont pas encore migré vers la technologie de la carte à puce, vous pouvez vous servir de la bande magnétique de votre carte.

La façon dont vous réglez une transaction avec votre carte de crédit a changé, mais la carte continue de fonctionner comme une carte de crédit normale, dotée de toutes les caractéristiques et de tous les éléments de protection qui vous sont familiers.

Actuellement, l’emphase est sur l’émission des cartes à puce et sur l’accroissement de l’infrastructure commerciale qui en permet l’utilisation. Une fois cette étape franchie, la capacité accrue de la carte à puce servira à vous offrir des outils de paiement uniques et des caractéristiques personnalisées.

UTILISATION DE LA CARTE À PUCE